> À lire aussi - L'armée chinoise se dote d'un nouveau fusil d'assaut, https://www.capital.fr/economie-politique/la-chine-developpe-un-nouveau-missile-nucleaire-lance-depuis-un-sous-marin-1370518, Ne manquez pas nos informations exclusives en vous abonnant aux, © 2020 Prisma Media - Tous droits réservés Cette armée tirée depuis un sous-marin a une portée de 12.000 kilomètres. Ce contenu a bien été retiré de vos favoris. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dernière modification de cette page a été faite le 18 octobre 2020 à 01:06. Les informations fiables sur son arsenal sont limitées. La bombe atomique faisait partie du programme chinois « Deux bombes, un satellite »[2]. La Chine développe un nouveau missile nucléaire lancé depuis un sous-m... Toutes nos dernières actus dans votre boîte mail. La commande de l'arme nucléaire fut donnée par le présid… Cette arme flambant neuve fait la fierté de la Chine, au point que le gouvernement a récompensé l’équipe de scientifiques qui a conçu le projet JL-3. Un site du groupe Prisma Media (G+J Network). Brexit : le Royaume-Uni s’attendrait à un accord dès la semaine prochaine ! « La mise en service éventuelle par la Chine de son site d'essais nucléaires du Lob Nor durant toute l'année 2019 (…), les nombreuses activités d'excavation à … États-Unis : Joe Biden veut passer le salaire minimum à 15 dollars de l'heure, Il sera possible d'acheter un sapin de Noël malgré le confinement. C'était un système implosif nucléaire, utilisant de l'uranium 235 — la plupart des pays utilisaient le plutonium pour les implosions de leurs premières bombes car les coûts de production étaient moins élevés que celui de l'uranium 235 — car le développement de la production de plutonium n'avait pas commencé. Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet. Le 20 juin 1959, Nikita Khrouchtchev, alors chef du gouvernement de l'URSS, cesse d'apporter son aide au programme nucléaire chinois, c'est de cette rupture que vient le nom du projet (59-6)[1]. Quand les relations sino-soviétiques se refroidirent entre 1950 et 1960, l'Union soviétique retint les plans et les données indispensables à la création de la bombe atomique, mit fin aux accords de transfert des technologies et finit en 1960 par retirer les conseillers soviétiques. Il s’agit d’une nette amélioration des capacités militaire de la République populaire puisque la précédente génération d’armes nucléaires avait une portée de 7.400 kilomètres “seulement”. La République populaire de Chine commençait déjà le développement d'armes nucléaires depuis 1950 sous la direction du physicien Deng Jiaxian avec l'aide soviétique. Malgré la cessation de l'aide soviétique, la Chine continua le développement de son programme nucléaire pour tenter de casser le monopole nucléaire des superpuissances, pour renforcer la sécurité des Chinois par rapport aux États-Unis et aux Soviétiques et afin d'augmenter le prestige international de la Chine et son influence, principalement avec la France qui était une nouvelle force nucléaire depuis février 1960 (Gerboise bleue). Les ogives seront en effet guidées par la flotte de satellites BeiDou : l’équivalent chinois du GPS. Selon le South China Morning Post, la marine chinoise a … Retrouvez ce contenu plus tard en appuyant sur ce bouton. Malus auto : combien ça coûte, qui est concerné ? L’US Navy a récemment réclamé 20 milliards de dollars supplémentaires au congrès américain pour garder l’avantage face au développement rapide de l’armée chinoise et rester en tête de cette nouvelle course à l’hégémonie dans le Pacifique.Toutefois, même si les premiers lancement du JL-3 se sont déroulés avec succès, ce missile nucléaire ne sera opérationnel qu’en 2025. C'était un engin à fission nucléaire chargé d'uranium 235 avec une puissance de 22 kilotonnes. La Chine développe un missile nucléaire capable d’atteindre les États-Unis depuis ses côtes. Vaccin Contre La Grippe 2019, Minecraft Bee Breeding, Inscription Au Bac 2021, Expression Avec Coq, Decoration D'interieur Idee, Bts Maths Groupement B 2018 Corrigé, Bac S Sans Mention Médecine, " /> > À lire aussi - L'armée chinoise se dote d'un nouveau fusil d'assaut, https://www.capital.fr/economie-politique/la-chine-developpe-un-nouveau-missile-nucleaire-lance-depuis-un-sous-marin-1370518, Ne manquez pas nos informations exclusives en vous abonnant aux, © 2020 Prisma Media - Tous droits réservés Cette armée tirée depuis un sous-marin a une portée de 12.000 kilomètres. Ce contenu a bien été retiré de vos favoris. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dernière modification de cette page a été faite le 18 octobre 2020 à 01:06. Les informations fiables sur son arsenal sont limitées. La bombe atomique faisait partie du programme chinois « Deux bombes, un satellite »[2]. La Chine développe un nouveau missile nucléaire lancé depuis un sous-m... Toutes nos dernières actus dans votre boîte mail. La commande de l'arme nucléaire fut donnée par le présid… Cette arme flambant neuve fait la fierté de la Chine, au point que le gouvernement a récompensé l’équipe de scientifiques qui a conçu le projet JL-3. Un site du groupe Prisma Media (G+J Network). Brexit : le Royaume-Uni s’attendrait à un accord dès la semaine prochaine ! « La mise en service éventuelle par la Chine de son site d'essais nucléaires du Lob Nor durant toute l'année 2019 (…), les nombreuses activités d'excavation à … États-Unis : Joe Biden veut passer le salaire minimum à 15 dollars de l'heure, Il sera possible d'acheter un sapin de Noël malgré le confinement. C'était un système implosif nucléaire, utilisant de l'uranium 235 — la plupart des pays utilisaient le plutonium pour les implosions de leurs premières bombes car les coûts de production étaient moins élevés que celui de l'uranium 235 — car le développement de la production de plutonium n'avait pas commencé. Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet. Le 20 juin 1959, Nikita Khrouchtchev, alors chef du gouvernement de l'URSS, cesse d'apporter son aide au programme nucléaire chinois, c'est de cette rupture que vient le nom du projet (59-6)[1]. Quand les relations sino-soviétiques se refroidirent entre 1950 et 1960, l'Union soviétique retint les plans et les données indispensables à la création de la bombe atomique, mit fin aux accords de transfert des technologies et finit en 1960 par retirer les conseillers soviétiques. Il s’agit d’une nette amélioration des capacités militaire de la République populaire puisque la précédente génération d’armes nucléaires avait une portée de 7.400 kilomètres “seulement”. La République populaire de Chine commençait déjà le développement d'armes nucléaires depuis 1950 sous la direction du physicien Deng Jiaxian avec l'aide soviétique. Malgré la cessation de l'aide soviétique, la Chine continua le développement de son programme nucléaire pour tenter de casser le monopole nucléaire des superpuissances, pour renforcer la sécurité des Chinois par rapport aux États-Unis et aux Soviétiques et afin d'augmenter le prestige international de la Chine et son influence, principalement avec la France qui était une nouvelle force nucléaire depuis février 1960 (Gerboise bleue). Les ogives seront en effet guidées par la flotte de satellites BeiDou : l’équivalent chinois du GPS. Selon le South China Morning Post, la marine chinoise a … Retrouvez ce contenu plus tard en appuyant sur ce bouton. Malus auto : combien ça coûte, qui est concerné ? L’US Navy a récemment réclamé 20 milliards de dollars supplémentaires au congrès américain pour garder l’avantage face au développement rapide de l’armée chinoise et rester en tête de cette nouvelle course à l’hégémonie dans le Pacifique.Toutefois, même si les premiers lancement du JL-3 se sont déroulés avec succès, ce missile nucléaire ne sera opérationnel qu’en 2025. C'était un engin à fission nucléaire chargé d'uranium 235 avec une puissance de 22 kilotonnes. La Chine développe un missile nucléaire capable d’atteindre les États-Unis depuis ses côtes. Vaccin Contre La Grippe 2019, Minecraft Bee Breeding, Inscription Au Bac 2021, Expression Avec Coq, Decoration D'interieur Idee, Bts Maths Groupement B 2018 Corrigé, Bac S Sans Mention Médecine, " /> > À lire aussi - L'armée chinoise se dote d'un nouveau fusil d'assaut, https://www.capital.fr/economie-politique/la-chine-developpe-un-nouveau-missile-nucleaire-lance-depuis-un-sous-marin-1370518, Ne manquez pas nos informations exclusives en vous abonnant aux, © 2020 Prisma Media - Tous droits réservés Cette armée tirée depuis un sous-marin a une portée de 12.000 kilomètres. Ce contenu a bien été retiré de vos favoris. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dernière modification de cette page a été faite le 18 octobre 2020 à 01:06. Les informations fiables sur son arsenal sont limitées. La bombe atomique faisait partie du programme chinois « Deux bombes, un satellite »[2]. La Chine développe un nouveau missile nucléaire lancé depuis un sous-m... Toutes nos dernières actus dans votre boîte mail. La commande de l'arme nucléaire fut donnée par le présid… Cette arme flambant neuve fait la fierté de la Chine, au point que le gouvernement a récompensé l’équipe de scientifiques qui a conçu le projet JL-3. Un site du groupe Prisma Media (G+J Network). Brexit : le Royaume-Uni s’attendrait à un accord dès la semaine prochaine ! « La mise en service éventuelle par la Chine de son site d'essais nucléaires du Lob Nor durant toute l'année 2019 (…), les nombreuses activités d'excavation à … États-Unis : Joe Biden veut passer le salaire minimum à 15 dollars de l'heure, Il sera possible d'acheter un sapin de Noël malgré le confinement. C'était un système implosif nucléaire, utilisant de l'uranium 235 — la plupart des pays utilisaient le plutonium pour les implosions de leurs premières bombes car les coûts de production étaient moins élevés que celui de l'uranium 235 — car le développement de la production de plutonium n'avait pas commencé. Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet. Le 20 juin 1959, Nikita Khrouchtchev, alors chef du gouvernement de l'URSS, cesse d'apporter son aide au programme nucléaire chinois, c'est de cette rupture que vient le nom du projet (59-6)[1]. Quand les relations sino-soviétiques se refroidirent entre 1950 et 1960, l'Union soviétique retint les plans et les données indispensables à la création de la bombe atomique, mit fin aux accords de transfert des technologies et finit en 1960 par retirer les conseillers soviétiques. Il s’agit d’une nette amélioration des capacités militaire de la République populaire puisque la précédente génération d’armes nucléaires avait une portée de 7.400 kilomètres “seulement”. La République populaire de Chine commençait déjà le développement d'armes nucléaires depuis 1950 sous la direction du physicien Deng Jiaxian avec l'aide soviétique. Malgré la cessation de l'aide soviétique, la Chine continua le développement de son programme nucléaire pour tenter de casser le monopole nucléaire des superpuissances, pour renforcer la sécurité des Chinois par rapport aux États-Unis et aux Soviétiques et afin d'augmenter le prestige international de la Chine et son influence, principalement avec la France qui était une nouvelle force nucléaire depuis février 1960 (Gerboise bleue). Les ogives seront en effet guidées par la flotte de satellites BeiDou : l’équivalent chinois du GPS. Selon le South China Morning Post, la marine chinoise a … Retrouvez ce contenu plus tard en appuyant sur ce bouton. Malus auto : combien ça coûte, qui est concerné ? L’US Navy a récemment réclamé 20 milliards de dollars supplémentaires au congrès américain pour garder l’avantage face au développement rapide de l’armée chinoise et rester en tête de cette nouvelle course à l’hégémonie dans le Pacifique.Toutefois, même si les premiers lancement du JL-3 se sont déroulés avec succès, ce missile nucléaire ne sera opérationnel qu’en 2025. C'était un engin à fission nucléaire chargé d'uranium 235 avec une puissance de 22 kilotonnes. La Chine développe un missile nucléaire capable d’atteindre les États-Unis depuis ses côtes. Vaccin Contre La Grippe 2019, Minecraft Bee Breeding, Inscription Au Bac 2021, Expression Avec Coq, Decoration D'interieur Idee, Bts Maths Groupement B 2018 Corrigé, Bac S Sans Mention Médecine, " />

essai nucléaire chinois

  • décembre 1, 2020

L'incendie du sous-marin nucléaire Perle à Toulon serait dû à un éclairage ! En effet, le 9 mai dernier les chercheurs ont reçu le prestigieux prix national de l’excellence dans le domaine de l’innovation. Le premier essai nucléaire a eu lieu le 16 octobre 1964 sur le site de Lop Nor, dit essai 596. Chaque mois, Capital directement chez vous ! 596 est le nom de code du premier engin nucléaire de la République populaire de Chine qui a été lancé le 16 octobre 1964 sur le site du Lob Nor situé au nord-ouest du pays dans la région du Xinjiang. À cause d'une photographie prise du Lop Nor, de nombreux experts aux États-Unis croyaient que les Chinois allaient mettre des mois, voire des années, avant d'avoir une arme nucléaire fonctionnelle, supposant notamment à tort que les premières bombes chinoises seraient au plutonium et ayant constaté que l'usine d'enrichissement de Lanzhou n'était pas encore opérationnelle (même si elle avait déjà produit assez d'uranium pour équiper plusieurs bombes de l'époque). Chaque missile contiendrait plusieurs ogives nucléaires qui peuvent agir de manière indépendante et détruire des cibles différentes, une fois qu’elles sont libérées dans l’atmosphère. Les caractéristiques de cette nouvelle arme permettent à la Chine de rivaliser avec les Etats-Unis, dont les missiles possèdent peu ou prou la même portée. Cela continua à un tel point que l'Union Soviétique finit par accepter de fournir un prototype nucléaire pour être analysé par la Chine, ce qui n'aura finalement pas lieu. La bombe avait une puissance de 22 kilotonnes. La République populaire de Chine commençait déjà le développement d'armes nucléaires depuis 1950 sous la direction du physicien Deng Jiaxian avec l'aide soviétique. En mars 2006, la Federation of American Scientists estime que la Chine disposerait d'environ 200 armes nucléaires, dont environ 145 actives. Capital, présence militaire de plus en plus prépondérante des États-Unis, Macron lance officiellement le nouveau sous-marin nucléaire français, Le nouveau sous-marin nucléaire de la Russie entre en service, Découvrez le "Suffren", le sous-marin nucléaire que la France lance aujourd’hui, L'US Navy commande un nouveau type de sous-marin nucléaire géant. Avant 1960, l'aide militaire soviétique incluait la fourniture de conseillers et d'une grande variété d'équipements, ce qui allait signifier pour la Chine la possibilité de créer un réacteur nucléaire expérimental, des structures pour l'enrichissement de l'uranium, un cyclotron et des usines d'enrichissement gazeux. C'est seulement après une expertise radiochimique des pluies en provenance de Chine, démontrant que la bombe avait un matériel explosif d'uranium 235, que ces erreurs furent réexaminées en détail. Cet essai a fait de la Chine la cinquième puissance nucléaire. Caisse d’épargne traînée en justice, deux frères accusés d’une escroquerie d’envergure, Acte de disposition : définition et principaux actes, Bail professionnel : durée, contenu et fin du bail. Le 20 juin 1959, Nikita Khrouchtchev, alors chef du gouvernement de l'URSS, cesse d'apporter son aide au programme nucléaire chinois, c'est de cette rupture que vient le nom du projet (59-6)1. Selon le South China Morning Post, ces essais balistiques chinois sont une réponse à la présence militaire de plus en plus prépondérante des États-Unis en mer de Chine méridionale, et dans la région Pacifique en général. Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre profil ! Le 24 septembre 1996, la Chine signa le traité international sur l’interdiction des essais nucléaires. Le dernier essai atmosphérique chinois eut lieu en 1980. La Chine prévoyait de développer une bombe à fission logeable dans un missile, et fit exploser sa première « bombe H » trois ans plus tard, en 1967. Selon le South China Morning Post, la marine chinoise a réussi ses premiers essais de lancement du Ju-Lang 3 ou JL-3 (Vague géante en français). « Ville nucléaire ») également appelée 'Usine 221 (221厂, èrèryī chǎng) ou sont menées la recherche puis la conception pour la première bombe atomique chinoise[3],[4]. Spécial immobilier : découvrez les biens qui vont monter et chuter dans votre ville / Le palmarès des meilleures enseignes / Les folies des maires écolos vont nous coûter cher /, Capital Votre Argent : Retraite, ce que la crise va changer (ou pas) pour vous / Les possibilités de départ anticipé / Les aides au départ à la retraite / Les solutions pour contrer la baisse des pensions, Ecoutez 21 millions, le podcast de Capital sur les cryptomonnaies, © Auchan annonce la mise en vente de 21 sites en France, Notre-Dame: Arnault et Pinault annoncent pour 300 millions d'euros de dons, Inde: sans motrice, un train bondé recule sur 12 kilomètres, Grève SNCF: paroles d'usagers gare Saint-Lazare, NDDL:opération d'expulsion, trois mois après l'abandon du projet, Le "Marathon des Sables" s'élance dans le désert marocain, Syrie : frappes contre une base militaire, Le prince héritier saoudien est arrivé en France, Syrie/Ghouta: l'offensive reprend sur la dernière poche rebelle. En juillet 1963, l'URSS donne son accord pour signer avec les États-Unis et la Grande-Bretagne le traité d'interdiction partielle des essais nucléaires, condamnant les efforts de la Chine pour développer la bombe et devenant l'un des ennemis de la Chine qui se définit alors comme le seul pays détenant la vérité du communisme et qualifiant les autres de révisionnistes[5]. Cette arme sera également adaptée à un nouveau type de sous-marins de l’armée chinoise: le Type 096. La CIA américaine fut induite en erreur par les Chinois en 1964. En 1958, la Chine crée au bord du lac Qinghai, dans la province du Qinghai, l'institut de la Yuanzi cheng (chinois : 原子城 ; pinyin : yuánzǐ chéng ; litt. Le bombardier russe TU-22 aurait lancé un nouveau missile hypersonique, La marine américaine utilise des nouveaux missiles furtifs pour couler des navires, Premier souffle pour le sous-marin nucléaire français "Suffren", La Russie sera le premier pays au monde à équiper ses sous-marins de missiles hypersoniques, La naissance d'un "chasseur": Macron lance le sous-marin nucléaire Suffren, Poutine menace de développer de nouveaux missiles si les Etats-Unis quittent le traité nucléaire INF, La dépollution des sous-marins nucléaires démarre à Cherbourg, Iran: les développements depuis le retrait américain de l'accord nucléaire, Macron sur la base des sous-marins nucléaires de l'Ile Longue, La Corée du Nord tire un missile balistique depuis un sous-marin, Chômage : Pôle emploi pourra bientôt mieux contrôler vos ressources financières, Confinement : la drôle d'excuse présentée par des surfeurs aux gendarmes, La Pologne et la Hongrie bloquent le plan de relance de l’Union européenne, Un fleuriste suspecté d'avoir escroqué Jean-Marie Messier devant le tribunal, Vaccin Covid-19 : ceux qui devraient être prioritaires lors de son lancement en France, La Chine se prépare à riposter en cas d'attaque nucléaire sur son sol, Surtaxe d’habitation : ces villes qui ne font pas de cadeau aux propriétaires de résidence secondaire. relations sino-soviétiques se refroidirent, traité d'interdiction partielle des essais nucléaires, http://www.physicstoday.org/vol-61/iss-9/47_1.pdf, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=596_(test_nucléaire)&oldid=175671644, Page avec coordonnées similaires sur Wikidata, Article contenant un appel à traduction en anglais, Portail:République populaire de Chine/Articles liés, Portail:Relations internationales/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. La Chine développe un missile nucléaire capable d’atteindre les États-Unis depuis ses côtes. Les évènements de la première crise du détroit de Taïwan de 1954-55 renforcèrent ces idées-là, soit éviter un chantage nucléaire de la part des Américains. La première bombe atomique chinoise, nom de code 596, explosa le 16 octobre 1964 sur le site d'essai nucléaire de « Lop Nor ». Les experts avaient aussi confondu une usine de tétrafluorure d'uranium avec une usine de production de plutonium, sous-estimant la production chinoise de plutonium. La commande de l'arme nucléaire fut donnée par le président Mao Zedong sous le nom de code "02", ce dernier pensait que le monde ne prendrait pas au sérieux une Chine sans force nucléaire. Qui du locataire ou du bailleur doit se débarrasser des rongeurs dans un logement ? >> À lire aussi - L'armée chinoise se dote d'un nouveau fusil d'assaut, https://www.capital.fr/economie-politique/la-chine-developpe-un-nouveau-missile-nucleaire-lance-depuis-un-sous-marin-1370518, Ne manquez pas nos informations exclusives en vous abonnant aux, © 2020 Prisma Media - Tous droits réservés Cette armée tirée depuis un sous-marin a une portée de 12.000 kilomètres. Ce contenu a bien été retiré de vos favoris. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dernière modification de cette page a été faite le 18 octobre 2020 à 01:06. Les informations fiables sur son arsenal sont limitées. La bombe atomique faisait partie du programme chinois « Deux bombes, un satellite »[2]. La Chine développe un nouveau missile nucléaire lancé depuis un sous-m... Toutes nos dernières actus dans votre boîte mail. La commande de l'arme nucléaire fut donnée par le présid… Cette arme flambant neuve fait la fierté de la Chine, au point que le gouvernement a récompensé l’équipe de scientifiques qui a conçu le projet JL-3. Un site du groupe Prisma Media (G+J Network). Brexit : le Royaume-Uni s’attendrait à un accord dès la semaine prochaine ! « La mise en service éventuelle par la Chine de son site d'essais nucléaires du Lob Nor durant toute l'année 2019 (…), les nombreuses activités d'excavation à … États-Unis : Joe Biden veut passer le salaire minimum à 15 dollars de l'heure, Il sera possible d'acheter un sapin de Noël malgré le confinement. C'était un système implosif nucléaire, utilisant de l'uranium 235 — la plupart des pays utilisaient le plutonium pour les implosions de leurs premières bombes car les coûts de production étaient moins élevés que celui de l'uranium 235 — car le développement de la production de plutonium n'avait pas commencé. Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet. Le 20 juin 1959, Nikita Khrouchtchev, alors chef du gouvernement de l'URSS, cesse d'apporter son aide au programme nucléaire chinois, c'est de cette rupture que vient le nom du projet (59-6)[1]. Quand les relations sino-soviétiques se refroidirent entre 1950 et 1960, l'Union soviétique retint les plans et les données indispensables à la création de la bombe atomique, mit fin aux accords de transfert des technologies et finit en 1960 par retirer les conseillers soviétiques. Il s’agit d’une nette amélioration des capacités militaire de la République populaire puisque la précédente génération d’armes nucléaires avait une portée de 7.400 kilomètres “seulement”. La République populaire de Chine commençait déjà le développement d'armes nucléaires depuis 1950 sous la direction du physicien Deng Jiaxian avec l'aide soviétique. Malgré la cessation de l'aide soviétique, la Chine continua le développement de son programme nucléaire pour tenter de casser le monopole nucléaire des superpuissances, pour renforcer la sécurité des Chinois par rapport aux États-Unis et aux Soviétiques et afin d'augmenter le prestige international de la Chine et son influence, principalement avec la France qui était une nouvelle force nucléaire depuis février 1960 (Gerboise bleue). Les ogives seront en effet guidées par la flotte de satellites BeiDou : l’équivalent chinois du GPS. Selon le South China Morning Post, la marine chinoise a … Retrouvez ce contenu plus tard en appuyant sur ce bouton. Malus auto : combien ça coûte, qui est concerné ? L’US Navy a récemment réclamé 20 milliards de dollars supplémentaires au congrès américain pour garder l’avantage face au développement rapide de l’armée chinoise et rester en tête de cette nouvelle course à l’hégémonie dans le Pacifique.Toutefois, même si les premiers lancement du JL-3 se sont déroulés avec succès, ce missile nucléaire ne sera opérationnel qu’en 2025. C'était un engin à fission nucléaire chargé d'uranium 235 avec une puissance de 22 kilotonnes. La Chine développe un missile nucléaire capable d’atteindre les États-Unis depuis ses côtes.

Vaccin Contre La Grippe 2019, Minecraft Bee Breeding, Inscription Au Bac 2021, Expression Avec Coq, Decoration D'interieur Idee, Bts Maths Groupement B 2018 Corrigé, Bac S Sans Mention Médecine,